Elise Truchard

Actrice

Voici la bande-démo des productions auxquelles j’ai récemment participé.
Je me déplace naturellement pour un casting ou je peux faire des essais en self-tape.

2020
Comme un coup de tonnerre dans un ciel…
Téléfilm réalisé par Catherine Klein
Rôle : l’infirmière
Téléfilm France 2 – Elzevir Productions

2019
Bêtes de sons
Web-série de 20 épisodes réalisé par Chris Macari
Rôle : Sylviane
Trace TV – Special Touch Studios

2018
Meurtre à Orléans
Téléfilm réalisé par Jean-Marc Seban
Rôle : Mère de Côme
Téléfilm France 3 – Cie Des Phares et Balises

2017
Le Club
Court-métrage réalisé par Estéban
Rôle : la directrice
Cinéma- Canal Plus

Lectrice

Lectrice, je pratique la lecture à voix haute de littérature à travers deux projets distincts :
Mille lectures d’hiver (uniquement en région Centre Val de Loire)
Livres en voix (partout en France)

Si vous souhaitez accueillir une lecture à voix haute dans votre structure : livres en voix

REPORTAGE

PRESSE

Dans le cadre des Mille lectures d’hiver, Élise Truchard, comédienne et metteur en scène, a lu, des extraits du livre de Jean-Philippe Toussaint sur les dessous de son travail d’écriture. Une lecture amusante et émouvante qui a ravi la dizaine de personnes.

Ce qu’il y a de fantastique dans ces moments, c’est que les gens lâchent prise. Les histoires résonnent à chaque fois différemment.

Nous ne sommes pas là pour débattre, pour juger les avis des uns et des autres, mais pour nous écouter.

La lectrice a servi le texte avec nuance, son interprétation accentuant et mettant en valeur les détails et les changements d’atmosphères qui habitent les deux nouvelles choisies, « Dans le jardin des martyrs nord-américains » et « Le menteur ».

Témoignages

Metteuse en scène

Metteuse en scène, je mène régulièrement différents projets de créations et/ou de commandes pour le spectacle vivant.

Faire un feu

Faire un feu est un spectacle visuel et sonore qui explore le théâtre d’ombre, l’art numérique, le son live, les arts plastiques… et cherche à rendre visible la rencontre entre l’homme et la nature.
Cette histoire est mise en scène avec un acteur et un musicien/bruiteur live.

Sans un mot, un homme traverse le Grand Nord avec un chien en ignorant délibérément son environnement…
Pour en savoir plus www.petitenature.fr

Le Laboratoire du dire

Résidence Mission
Le laboratoire du dire était un espace d’expérimentation du langage au sein du collège de Gallardon en Eure et Loir. Les élèves ont exploré l’oralité à travers la prise de parole, l’engagement du corps dans la parole, la voix, la respiration, le souffle, l’articulation, la prononciation…

Avec le soutien du Conseil Départemental d’Eure et Loir

Les élèves des 4 classes de 6ème et 5ème du Collège Val de Voise à Gallardon ont travaillé ainsi sur les différentes possibilités de dire un texte : seul, à plusieurs, en chuchotant, en chœur, chanté, etc. pour aboutir à des lectures à voix haute par les élèves dans les différentes structures de Gallardon (Bibliothèque, Ehpad, Salle polyvalente, Collège).
Ces lectures devaient être réalisées en avril 2020 et ont dû être annulées pour cause de Covid 19.

Le Repas

Le Repas de Valère Novarina (extraits)
Création pour le Festival Les Futurs de l’écrit – Abbaye de Noirlac (18)

Avec le soutien de la FOL 18, Programme européen Feader, Abbaye de Noirlac
Avec les élèves du CAP cuisine du Lycée Jean Guéhenno à Saint-Amand-Montrond et les patients de l’accueil thérapeutique de jour de l’hôpital Georges Sand à Dun-sur-Auron.

La langue de Valère Novarina est une langue singulière qui nous plonge au cœur même de notre pensée. Son écriture questionne inlassablement l’origine du langage. Comment la parole nous vient et nous pousse vers l’autre, nous mène à la rencontre et nous transforme ? Comment le langage fait apparaître le monde en parlant ? Qu’est-ce que la parole si elle n’est pas adressée ?

Ce projet a permis la rencontre de deux groupes humains dont les trajectoires ne sont pas faites, à priori, pour se croiser (élèves de CAP cuisine et patients de l’accueil thérapeutique de jour) mais où l’écriture de Novarina a rendu possible cette rencontre à travers son théâtre qui a permis de “changer le monde en parlant” l’espace d’un instant.

Deux extraits de la pièce de théâtre Le Repas de Valère Novarina ont été présentées au public lors du festival Les futurs de l’écrit à l’Abbaye de Noirlac (18) les 8 et 9 juin 2019.

Paroles d’hommes

Centre de détention de Chateaudun (28)
Lectures à voix haute Mille douzaine d’œufs in Paroles d’hommes de Jack London
Avec les détenus du Centre de détention de Châteaudun

Avec le soutien de la Ligue de l’Enseignement d’Eure-et-Loir
– Culture/Justice – Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation d’Eure-et-Loir

À partir de la nouvelle de Jack London, un travail de lecture puis de recherche sonore avec les participants a été effectué à la fois sur la matière textuelle et l’évocation sonore des mots. Ainsi, cette expérience a permis à chacun de s’approprier personnellement un texte littéraire en l’interprétant via le bruitage et la mise en voix collective. Ils ont ainsi pu découvrir ce texte, dans sa construction et dans la compréhension du vocabulaire d’une manière à la fois concrète et propre à l’imaginaire de chacun.

Enregistrement sonore de la restitution :
mise en ligne de la bande sonore en attente de l’autorisation de l’administration pénitentiaire

Au chœur des mots

Spectacle déambulatoire en plein air au Domaine de la Périsse (Espace Naturel Sensible) avec 200 élèves du collège Le Colombier à Dun sur Auron.

Dans le cadre de Territoire Résidence Education Artistique et Culturelle (TREAC)
Avec le soutien de la Ligue de l’enseignement FOL 18, Programme européen Feader du Pays Berry Saint-Amandois, Conseil Départemental du Cher, Conseil régional Centre Val-de-Loire, Drac Centre Val-de-Loire, Fondation SNCF
Ce projet s’est déroulé au collège Le Colombier de Dun sur Auron (Cher) avec 9 classes (2 Cm2 et 7 classes du collège Le Colombier à Dun-sur-Auron). Il a été mené par Elise Truchard et son équipe artistique. Les élèves se sont déplacés au théâtre Le Hublot à Bourges pour venir voir le spectacle Faire un feu, puis l’équipe est venue une semaine par mois au collège à la rencontre des 9 classes pour travailler à partir de la nouvelle Faire un feu de Jack London. L’objectif a été de créer un spectacle déambulatoire en plein air dans l’Espace Naturel Sensible Le domaine de la Périsse à Dun-sur-Auron le 24 mai 2018.

Le bruissement des mots

Finaliste Prix Innovation Lecture Fondation Crédit Mutuel 2017
Spectacle à partir de l’histoire de Croc Blanc de Jack London avec 3 classes maternelles en milieu rural : Villampuy, La Varenne-Ferron, Saint-Denis les ponts

Avec le soutien de la Ligue de l’enseignement d’Eure et Loir, Conseil Départemental d’Eure et Loir, Drac Centre Val-de-Loire, Fondation SNCF, Fondation Crédit Mutuel

Le bruissement des mots a fait partie des laboratoires de recherche sonore pour le spectacle Faire un feu. Le principe imaginé ici par Elise Truchard a été d’inviter les plus petits à s’imprégner d’une histoire en explorant l’imaginaire des mots et des sons. Ils ont ainsi travaillé collectivement à la reproduction des sons décrits ou évoqués dans l’histoire de Croc Blanc adaptée pour l’occasion du roman de Jack London

Ils ont ainsi créé un spectacle sonore où Elise Truchard lisait l’histoire à voix haute et les enfants produisait les sons qu’ils avaient inventés en direct.

Par exemple, le son de l’écureuil qui grimpe aux arbres était évoqué en frottant 2 clés, les pas d’un homme dans la neige en mettant du riz dans un torchon et en appuyant avec ses pouces à chaque pas.

L’interaction entre les mots prononcés et la production des bruits/sons ont permis aux enfants de s’approprier l’histoire racontée de manière différente, d’explorer le vocabulaire et de développer leur imaginaire.

Ce laboratoire a été finaliste du Prix Innovation Lecture de la Fondation Crédit Mutuel (6 finalistes sur 109).

Télécharger mon curriculum vitæ